L'élégance ​du hérisson 2 csillagozás

Muriel Barbery: L'élégance du hérisson Muriel Barbery: L'élégance du hérisson Muriel Barbery: L'élégance du hérisson Muriel Barbery: L'élégance du hérisson

« ​Je m’appelle Renée, j’ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bougeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j’ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l’idée que l’on se fait des concierges qu’il ne viendrait à l’idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants.

Je m’appelle Paloma, j’ai douze ans, j’habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c’est le bocal à poissons, la vacuité et l’ineptie de l’existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C’est pour ça que j’ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. »

Muriel Barbery est née en 1969. L’élégance du hérisson est son… (tovább)

Eredeti megjelenés éve: 2006

>!
Gallimard, 2010
414 oldal · ISBN: 9782070391653

Várólistára tette 1

Kívánságlistára tette 3


Népszerű idézetek

Melinda_Makkai>!

Lorsque je suis angoissée, je me rends au refuge. Nul besoin de voyager; m'en aller rejoindre les sphères de ma mémoire littéraire suffit à l'affaire. Car quelle plus noble distraction, n'est-ce pas, quelle plus distrayante compagnie, quelle plus délicieuse transe que celle de la littérature?

149. oldal, Riabinine (Gallimard, 2010)

Melinda_Makkai>!

Mais si on redoute le lendemain, c'est parce qu'on ne sait pas construire le présent et quand on ne sait pas construire le présent, on se raconte qu'on le pourra demain et c'est fichu parce que demain finit toujours par devenir aujourd'hui, vous voyez?

157. oldal, Pensée profonde n° 8 (Gallimard, 2010)

Melinda_Makkai>!

– Un dîner entre voisins, en toute simplicité, poursuit-il.
– Entre voisins? mais je suis la concierge, argué-je quoique fort confuse dans ma tête.
– Il est possible de posséder deux qualités à la fois, répond-il.

217. oldal, La grande œuvre du sens (Gallimard, 2010)

Melinda_Makkai>!

N'ayez qu'une seule amie mais choisissez-la bien.

223. oldal, Des dentelles et des fanfreluches (Gallimard, 2010)

Melinda_Makkai>!

… aimer, ça ne doit pas être un moyen, ça doit être un but.

242. oldal, Pensée profonde n° 12 (Gallimard, 2010)

Melinda_Makkai>!

Je n'ai pas non plus de ressentiment envers cette mère qui n'en était pas une.

362. oldal, Sœurs (Gallimard, 2010)

Melinda_Makkai>!

– Elles ne m'ont pas reconnue, je répète.
Il s'arrête à son tour, ma main toujours sur son bras.
– C'est parce qu'elles ne vous ont jamais vue, me dit-il. Moi, je vous reconnaîtrais en n'importe quelle circonstance.

381-382. oldal, Souffrances de l'apprêt (Gallimard, 2010)


Hasonló könyvek címkék alapján

Eric-Emmanuel Schmitt: Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
Émile Ajar: La vie devant soi
Michel Houellebecq: Les particules élémentaires
Marie-Aude Murail: Oh, boy! (francia)
Michel Tournier: Le Roi des Aulnes
Delphine de Vigan: No et moi
Anna Gavalda: La vie en mieux
Anna Gavalda: Ensemble, c'est tout
Michel Houellebecq: Soumission
Anatole France: La Rôtisserie de la reine Pédauque