Les ​fiancés de l'hiver (La passe-miroir 1.) 6 csillagozás

Christelle Dabos: Les fiancés de l'hiver Christelle Dabos: Les fiancés de l'hiver Christelle Dabos: Les fiancés de l'hiver

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

Eredeti megjelenés éve: 2013

Tagok ajánlása: Hány éves kortól ajánlod?

>!
Gallimard, 2019
ASIN: B07ZRYX4ZH · Felolvasta: Clotilde Seille
>!
Gallimard, 2016
602 oldal · puhatáblás · ISBN: 9782070469215
>!
Gallimard, 2016
588 oldal · ASIN: B01EIACWNK

1 további kiadás

Kapcsolódó zóna

!

A tükörjáró

244 tag · 45 karc · Utolsó karc: 2021. szeptember 21., 23:15


Enciklopédia 4

Szereplők népszerűség szerint

Thorn · Ophélie · Roseline · Berenilde


Kedvencelte 1

Várólistára tette 2

Kívánságlistára tette 5


Kiemelt értékelések

Black_Venus>!
Christelle Dabos: Les fiancés de l'hiver

Hosszas gondolkodás után értékelem. Szóval, lekötött annyira, hogy elolvassak 500 oldalt franciául. Életkoromból adódóan sem zsánerem az ifjúsági regény, és különösen nem a rózsaszín romantikus regények (pedig volt idő, ejjh…), de ez elég jó volt. Fantáziadús, érdekes világ, kicsit viktoriánus, kicsit steampunk jellegű, lebeg a térben, mint Clairedelune vára. Érdekeltek és ismerősek a karakterek, a romantikus és lovagregényekből, mégis többdimenziósak, még változni és fejlődni is tudnak, spoiler. Ami nagyon bosszantott viszont: egyrészt a „királyfi” a 350. oldalon méltóztatott először közvetlenül és nagyjából tűrhető modorban szólni jövendőbeli hitveséhez, másrészt – szájbarágósan túlírtak egyes részek, még a francia szószátyársághoz képest is (nagyon sokszor ismétli, hogy mennyire magas, borostás és sovány Thorn spoiler, meg hogy milyen kócos és szemüveges, tanyán öltözős könyvtároslány Ophélie spoiler, meg ezeket a kunszokat, amiket tudnak, meg a leírások és magyarázatok. Nem tudom, az olvasók valóban ilyen feledékenyek lennének, vagy csak még rutintalan a szerző? Na mindegy, azért elolvasom a következő részt is, juszt is franciául.

esztokam P>!
Christelle Dabos: Les fiancés de l'hiver

Nekem olykor kicsit leült a történet és időnként teljesen bekavarodtam, hogy ki is manipulál kit, de azért érdekel annyira a folytatás, hogy elővegyem valamikor.
Amúgy annyiszor hangzott el, hogy Thorn magas, langalétra, hosszú végtagú, hogy esküszöm, a hosszúlábú aput vizionáltam a szerepében. A magasság különbséget annyira hangsúlyozták, hogy eskü, anime szereplőként láttam mindenkit. Mondjuk Gibli stílusban megrajzolva.


Népszerű idézetek

>!

Il n’existait rien de plus sinistre qu’une chambre d’enfant sans enfant.

La chambre

>!

Les verres cassés commençaient déjà à cicatriser, mais il leur faudrait plusieurs heures avant guérison complète. Ophélie les posa sur son nez. Un objet se réparait plus vite s’il se sentait utile, c’était une question de psychologie.

La cuisine

Kapcsolódó szócikkek: Ophélie
>!

– Que vous importe que Thorn et moi nous appréciions ou non ? soupira Ophélie, engoncée dans son manteau. Nous allons nous marier, n’est-ce pas la seule chose qui compte ?
– Fichtre ! J’ai été à mon époque une jeune fille à marier plus romantique que toi.
– Vous êtes mon chaperon, lui rappela Ophélie. Votre rôle est de veiller à ce que rien d’indécent ne m’arrive, pas de me précipiter dans les bras de cet homme.
– Indécent, indécent… il n’y a pas trop de risques de ce côté-là, grommela la tante Roseline. Je n’ai pas vraiment eu l’impression que tu allumais un indomptable désir chez M. Thorn. En fait, je crois que je n’ai jamais vu un homme prendre autant de précautions pour éviter de croiser une femme.
Ophélie ne put réprimer un sourire en coulisse qu’heureusement sa tante ne vit pas.
– Tu vas lui proposer une tisane, décréta soudain la tante d’un air déterminé. Une tisane de tilleul. Ça calme les nerfs, le tilleul.
– Ma tante, c’est cet homme qui a tenu à m’épouser et non l’inverse. Je ne vais tout de même pas le courtiser.

La médaille

Kapcsolódó szócikkek: Ophélie · Roseline · Thorn
>!

– La Citacielle, annonça laconiquement Thorn en descendant.
Il n’eut pas un regard en arrière pour vérifier que sa fiancée était toujours bien là.

Le garde-chasse

>!

– Le repas est servi, si ces dames veulent bien me suivre.
Ophélie observa ce joli visage constellé de taches de son. Elle essaya, sans y parvenir, de deviner son lien de parenté avec Thorn. Si c’était une sœur, elle ne lui ressemblait pas du tout.
– Merci, mademoiselle, répondit-elle en lui rendant sa salutation cérémonieuse.
La jeune fille parut tellement interloquée qu’Ophélie pensa avoir commis un impair. Aurait-elle dû l’appeler « cousine » plutôt que « mademoiselle », par délicatesse ?
– Je crois que c’est une domestique, lui souffla la tante dans l’oreille, tandis qu’elles descendaient l’escalier tapissé de velours. J’en avais déjà entendu parler, mais c’est la première fois de ma vie que j’en vois une de mes yeux.
Ophélie n’y connaissait rien. Elle avait lu des ciseaux de bonne, au musée, mais elle pensait que ces professions-là avaient disparu avec l’ancien monde.

Les Dragons

Kapcsolódó szócikkek: Ophélie · Thorn
>!

– Je ne t’entends guère, Thorn ! observa la belle Berenilde, une coupe de vin à la main. Moi qui espérais qu’une touche de féminité dans ton existence te rendrait plus disert.
Quand il releva les yeux, ce ne fut pas sa tante qu’il dévisagea de plein fouet, mais Ophélie. Une lueur de défi brillait toujours dans le ciel plombé de ses prunelles. Ses deux cicatrices, l’une à la tempe, l’autre au sourcil, juraient presque sur la nouvelle symétrie de son visage, bien rasé, bien peigné.
Lentement, il se tourna vers Berenilde.
– J’ai tué un homme.
Il avait jeté cela d’un ton nonchalant, comme une banalité, entre deux lampées de soupe. Les lunettes d’Ophélie blêmirent. À côté d’elle, la tante Roseline s’étrangla, au bord de la syncope. Berenilde reposa sa coupe de vin d’un geste calme sur la nappe de dentelle.
– Où ? Quand ?
Ophélie, elle, aurait demandé : « Qui ? Pourquoi ? »
– À l’aérogare, avant que je n’embarque pour Anima, répondit Thorn d’une voix posée. Un disgracié qu’un individu malintentionné m’a dépêché aux trousses. J’ai quelque peu précipité mon voyage en conséquence.
– Tu as bien fait.
Ophélie se crispa sur sa chaise. Comment donc, c’était tout ? « Tu es un assassin, parfait, passe-moi le sel… »

Les Dragons

Kapcsolódó szócikkek: Berenilde · Ophélie · Roseline · Thorn
>!

– Hier, vous vous qualifiiez de « quelconque », aujourd’hui de « maladroite », chantonna-t-elle d’un timbre mélodieux. Et ce filet de voix qui éclipse chacun de vos mots ! Je vais finir par croire que vous ne souhaitez pas que je vous apprécie, ma chère enfant. Ou bien vous êtes trop modeste, ou bien vous êtes fausse.

La chambre

withwhywithi>!

Oublier les morts, c'était comme les tuer une seconde fois.

389. oldal


A sorozat következő kötete

La passe-miroir sorozat · Összehasonlítás

Hasonló könyvek címkék alapján

C. S. Pacat: Le Guerrier
V. E. Schwab: Shades of Shadows
Becca Fitzpatrick: Black Ice (francia)
Kerstin Gier: Vert Éméraude
Marissa Meyer: Scarlet (francia)
Richelle Mead: Morsure de glace
Jennifer L. Armentrout: Onyx (francia)
Alex Flinn: Sortilège
Sarah J. Maas: La reine sans couronne
Cassandra Clare: L'ange mécanique