Post ​mortem 0 csillagozás

Albert Caraco: Post mortem

Narrant ​le deuil d’une mère à laquelle le liaient des sentiments ambigus, Albert Caraco s’est élevé, dans ce livre sobre et pénétrant, à la contemplation de l’éternel féminin. Comme aucun poète, il a su y peindre, sur un ton détaché et retenu, l’enracinement à la fois charnel et spirituel de la mère en chaque être humain. Ce livre présente notre monde tel qu’il apparaît vu d’un regard d’extase, à la lucidité désespérée, et fixé dans des blocs de prose courts, où les phrases sont alignées naturellement, semblables aux pierres des anciens remparts.
Il y a chez Caraco une violence comprimée, une fureur, qui suggère Céline et Cioran. Rarement la convergence particulière de l’horreur et de la parodie caractérisant notre enfer quotidien a trouvé un chroniqueur aussi tranchant et perspicace. « Madame Mère est morte, je l’avais oublié depuis assez de temps, sa fin la restitue à ma mémoire, ne fût-ce que pour quelques heures, méditons là-dessus, avant qu’elle retombe dans les… (tovább)

>!
L'age D'homme, Paris, 2012
120 oldal · puhatáblás · ISBN: 9782825141588

Hasonló könyvek címkék alapján

Szerb Antal (szerk.): Száz vers
Blaise Pascal: Pensées
Jean-Jacques Rousseau: Rêveries du promeneur solitaire
Albert Camus: La peste
Simone de Beauvoir: La Femme indépendante
Laurent Gounelle: Le jour où j'ai appris à vivre
Voltaire: Lettres philosophiques
Albert Camus: L'Étranger / La Peste
Jean-Jacques Rousseau: Du contrat social
Simone de Beauvoir: Le Deuxième Sexe